dimanche 28 janvier 2018

Printemps des poètes


"Qui est naturellement paresseux se met avec ardeur à ne rien faire"

Quelle vie existerait sur terre
Si l’ardeur n’existait pas
Plus d’Amour brûlant
Plus de soleil ardent
Adieu la Passion
Adieu le Désir
La Colère
Vigueur
Flammes
Pétillantes
Odeur piquante
Aiguillon stimulant
Dans l’infinité du temps
Et si l’ardeur n’existait pas
Quelle vie existerait sur terre

2 commentaires:

  1. C'est beau ! Je garde ce thème pour le Printemps des poètes...

    RépondreSupprimer
  2. Un poème très réussi et quelle belle affiche !
    Bisous Josette

    RépondreSupprimer