mercredi 27 décembre 2017

Jean Mambrino - Le point du jour




Le point du jour

Le point du jour
                    braise                 attisée
par la dernière brise
                              de la nuit
quel vide l’attire
                         le dilate

     déploie l’absence
sur quoi bientôt se dessinent
     les collines       les arbres
               les visages
          et cette fleur
où dort la mer brillante

le temps s’étale
                    à travers l’espace
     en tout sens
quand le point du jour
          ouvre le sens
     par où s’épanche
                    la lumière
     l’éclat des yeux
          la fournaise du solstice
et le soir qui ruisselle
               avec les ombres

mais toujours
          pointe le jour
               un rien de jour
presque
                    rien.  

Jean Mambrino
Sainte Lumière
Editions Desclée de Brouwer, 1976     

vendredi 15 décembre 2017

toute une année


Toute une année pour voyager

Au Grand Magasin des Saisons
J’ai choisi le bleu pour le ciel
Le jaune d’or pour la lumière du soleil
L’argent pour les nuits de pleine lune


 Au rayon printemps
Les vertes prairies
Rouge cerise et framboise


Pour l’été
Des champs de blés
Toute la gamme mordorée




Pour l’automne
C’est toutes les teintes qui s’additionnent
Quand la cheminée ronronne



Au rayon « divers »
La mère Noël en tunique rouge
Saura vous détailler

Vos couleurs préférées

LC de la Cachette  texte - photos


vendredi 8 décembre 2017

Herbier de poésie - page 94

Page 94
* arbre-racine Jamadrou


Iris
L'arbre me fait de l’œil
L'arbre boule
L'arbre tourne
Il tourneboule
Chamboulant l'espace
Ses racines exigent le ciel
Curieuses ses branches 
Découvrent la terre
La terre ronde
Une  boule
Qui tourne
Tourne


vendredi 1 décembre 2017

Herbier de poésies - Page 93

Turner lever de soleil sur le lac l'incandescence Huile sur toile 122 x 91 cm - 1840- Tate Gallery, Londres


La brume tenace
résiste au soleil levant
- Où sont les montagnes

L'île fantomatique se devine à peine , son embarcadère a disparu dans l'embrasement de l'air,  entendez-vous le clapotis des rames d'un pêcheur ?

Éblouissement -
En osmose avec le ciel
rien qu'un instant

Rien qu'un instant fulgurant, bientôt les reliefs hérisseront cette harmonie lumineuse et l'incandescence se reflétera sur les eaux encore sombre du lac.

 Respiration -
Demain un autre  incendie
fêtera l'Aurore


vendredi 17 novembre 2017

herbier de poésies - page 91

Page 91

* Adamante

Soudain sur l'écorce un visage apparaît
Petit à petit les traits se précisent
Sa coiffe de plumes ne laisse plus de doute

Fils du Nuage
Il a quitté son temple
Pour nous parler du désert et de la pluie
De l'obsidienne et des sacrifices
En son honneur
Lui le Serpent à Plume


vendredi 10 novembre 2017

Herbier de poésies - page 90


*broderie de Jamadrou

Héraldisme

Au fil du temps
A petits points
Se tisse la vie
Sur la trame des jours

Tant que le vent souffle
L'esprit vagabonde
Pendant que les doigts écrivent
Automatiquement
Ce que l'on ressent

Côté soleil
Côté obscur
Se mêlent se rencontrent
Jusqu'à devenir un blason

Qui saura le lire
Au fil des temps



mercredi 8 novembre 2017

Herbier de poésies - page 89 - le vent

Herbier de poésies 
Alors, si nous parlions du vent...

Ça  commence doucement
à peine un souffle d'air
qui fait trembler les cheveux

Ça s’amplifie subitement 
et sur le fil le linge
se rêve cerf-volant

L'herbe ondule comme l'océan
Puis le ciel s'obscurcit
Le doux murmure devient vacarme


La forêt gémit bruyamment
dans l’attente d’un répit

des éléments

C'est un bal qui commence
Les nuages valsent
Après la rencontre
Ils se heurtent passionnément
Et leur violence entre amour et haine
Emporte l’écho au plus profond de l'Être 



LC de la Cachette  texte - photo

vendredi 13 octobre 2017

Herbier de poésies - page 88


Uutaï – chant de la Terre-Mère



Venant de loin très loin
Lancinante la guimbarde appelle
La mélopée s’accélère

Joïk rituel
Noaidi Chaman
Médiateur entre l’Humain et l’Esprit
Sur son tambour sacré
Elle invoque la nature sauvage
La transe nous relie à l’âme
Des montagnes
Aux rochers et aux lacs
Aux trois mondes
Céleste
Terrestre
Souterrain
Du pays des Sàmis
Une course dans le temps
Jusqu’à l’essoufflement

Le cœur encore battant
Des cris d’un loup
Sous une  aurore boréale
La vision s’éloigne


vendredi 22 septembre 2017

Herbier de poésies page 86

Page 86
Encres et couleurs de Jamadrou

Ciel d'équinoxe

Voyez-vous comme tout bouge

se mélange et s’interpelle
L'air se dilate
Les nuées se forment
L'encre et les couleurs se diluent
puis se rassemblent
Les nuages deviennent des personnages
Face à face ils se sourient 
Au moindre souffle d’Éole
 ils se métamorphosent
L'un s'esquive entraînant son chat
L'autre retient sa chevrette
Et la sirène alanguie
s'abandonne à la caresse du soleil

Le vent se lève
agitant le kaléidoscope
d'un ciel d'équinoxe



LC de la Cachette  texte

vendredi 8 septembre 2017

Herbier de poésies page 84

page 84



Septembre
 Desséchée par l'été 
L'herbe reverdit 
Déjà le chêne se défait
Pluie ou rosée nacrées
Les gouttes  transparentes 
Inondes mes pensées

Perles de pluie
une enfant dans la tourmente
collier de larmes

LC de la Cachette  texte - photo

mercredi 30 août 2017

Reflet d'une ombre

en clin d'oeil à Jamdrou...


J'ai demandé à la marée
d'emporter nos ombres
et j'ai prié l'océan
de ne pas les séparer
LC de la Cachette  texte - photo

vendredi 25 août 2017

vendredi 21 juillet 2017

Herbier de poésie - page de juillet


*Image proposée par Françoise la Vieille Marmotte

Était-ce un matin
Que la terre a tremblé
Qu'un séisme a ravagé les murs
Était-ce un soir
Que la guerre est arrivée
Que les cœurs comme les corps
Ont été dévastés

Alors l'Espoir est arrivé
Avec la petite gauchère
Ses larmes contre les armes
Son pantalon bleu comme un ciel
Son corsage blanc de colombe
Sur les oreilles son fichu rose
Afin  de ne plus entendre
Tous les bruits ravageurs
Chirurgienne de la Terre
Elle suture les plaies
Recousant les cœurs
Reliant les continents
Rapprochant les bords
Au fil du temps
Inlassablement